Quand le temps est au beau fixe, nul besoin de se creuser la tête pour trouver une activité.
Dinard c’est par essence la plage, les ballades le long de la côte escarpée (promenade des anglais, chemin des douaniers…), la contemplation du panorama changeant et les îles et presqu’îles à aborder. Toutefois on peut aussi l’apprécier à ciel couvert.

Flâner, enquêter.

La ville se résume souvent, à tord, à son centre ville coquet (boutiques raffinées ou touristiques, galeries d’art…) et ses luxueuses villas. Pourtant quand on erre au fil du temps, dans les rues « excentrées », on fait de bien drôles découvertes : maison bleue, chalet vert, immeuble à l’architecture digne d’un film de Wes Anderson….

IMG_1633

Vérifier au P.A.F ce qui s’y passe.

Le Palais des arts et du festival (PAF) accueille beaucoup des manifestations culturelles de la ville (pas toutes mais beaucoup). Estivales du rire, Festival du film Britannique, expositions…

En ce qui concerne les expositions, elles n’y sont pas extrêmement fréquentes (en terme de quantité sur l’année) mais elles valent très souvent le détour – dernièrement superbe Hope, Manger des Yeux (œuvre ci-dessous)…

IMG_1631Il s’y déroule actuellement – Planète Océan de Yann-Arthus Bertrand & Brian Skerryet , qui croule également sous les critiques positives.

Et si vous avez encore soif de connaissance et de découverte, d’autres évènements de type exposition photo, ateliers, peuvent se dérouler à la très récente et cosy médiathèque L’Ourse ou à la villa « Roche Brune », par exemple.

médiathèque lourseEntrée de L’Ourse.

vue de la villa les roches brunesVue de la villa Les Roches Brunes.

Mener la vie de château.

Une certaine partie du parc hôtelier dinardais est axée luxe et requiert par conséquent un certain budget. Mais il n’est pas nécessaire d’être millionnaire pour bénéficier un moment du confort et de la vue imprenable qu’offre certain de ces établissements haut de gamme, commander un café à leur bar suffit, pensez-y !

vue thalassoThalasso à St Enogat.

Flotter.

La mer c’est la vie, mais en hiver c’est plutôt la misère…
Une chance, la piscine municipale permet d’en profiter toute l’année. Bassin d’eau de mer chauffée, pleine vue sur le large. Un corps qui flotte et qui nage comme jamais, tous les bienfaits de l’eau iodée, l’hypothermie en moins.