Combien de parisiens n’ont jamais visité la tour Eiffel et se font guider dans Paris par leurs cousins « provinciaux », venus passer 3 jours à la capitale ?! A l’image du cordonnier, toujours le moins bien chaussé, il semblerait que le local soit souvent le moins bon visiteur. Heureusement, finalement. Sinon on ne ferait jamais aucune découverte et les seules possibilités d’évasion et d’étonnement seraient les voyages à l’autre bout du monde. Moins chronophage, plus économique, vive le tourisme à domicile! C’est parti pour une visite du fort de la Conchée.

En quelques mots, le fort de La Conchée fut imaginé par Vauban en 1692 et achevé vers 1705. Son rôle était d’empêcher les ennemis (souvent anglais) de mouiller dans la fosse aux normands, zone stratégique pour attaquer Saint-Malo. Il fut démilitarisé en 1901, laissé à l’abandon puis victime de la seconde guerre mondiale, notamment lors des bombardements de Cézembre. En 1989, plusieurs particuliers s’associent pour l’acheter et le restaurer, sous le nom de la Compagnie du Fort de la Conchée. Il est d’ailleurs possible de participer à la restauration du fort et ainsi à la préservation du patrimoine en faisant un don à l’association.

départ fort de la conchéeRdv à la cale de la vallée pour larguer les amarres.

terrasse fortUne fois le bateau déchargé, premiers panoramas.

interieur fortEt découverte des travaux de rénovation.

salle du rhumCuvée fraîche.

canons fortEt canon d’époque.

galeries fort

 

pique-nique fortPique-nique « Pierre & Mer ».

contemplation fortEt anecdotes historiques.

travaux fortReprise des travaux, par les tailleurs de Pierre rennais.

travaux fortEt camping deux nuits par semaine.

retour Départ sportif, en attendant la construction d’un ponton.

bouée fortEt retour bien plus au sec

 

retour mer