Ultra populaire aux États-Unis, Halloween peine à trouver sa place en France. Les bonbons et déguisements ont beau envahir les magasins, les médias traiter et retraiter le sujet. La présence de fantômes, sorcières et autres gentils méchants dans les rues, le 31 octobre, n’est jamais garantie. Pas dans nos mœurs?

Lire la suite…